UN RECUL PRÉVISIBLE

Auteur :
| | Envoyer cet article par courriel | Imprimer cet article |

Constitution_1958

 

 

 

L’abandon de la révision constitutionnelle par le Président de la République est tout sauf une surprise.
Son discours devant le Congrès annonçait déjà cet échec. Comme je l’écrivais à l’époque sur mon site : “La proposition d’une révision de la Constitution reste floue et semble plus relever de la manœuvre que de l’intérêt général.”
J’ajoutais : “l’ouverture d’un énième chantier législatif est bien tardive et n’est pas adaptée à la situation qui exige efficacité et réactivité”.
Et je concluais : “Ce qu’attendent aujourd’hui nos compatriotes ce n’est pas du droit mais ce sont des actes”.
Quatre mois après, il n’y a pas un mot à changer, mais que de temps perdu….

A lire aussi

Ajouter un commentaire

 

QR Code Business Card
QR Code Business Card