- Xavier BRETON, député de l'Ain - http://www.xavierbreton.fr -

Les familles prises pour cible par le Gouvernement ?

Entre les coupes budgétaires, la réforme du congé parental, la baisse significative des aides financières accordées aux familles à partir du deuxième enfant et la diminution de la prime de naissance…le Gouvernement chercherait à tuer notre politique familiale et la natalité en France…il ne s’y prendrait pas autrement !

Récemment, le Premier Ministre n’a pas fait appel de la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui oblige la France à cautionner l’achat d’enfants à l’étranger. Le double discours du Premier ministre marque d’ailleurs un vrai risque de rupture totale si les naissances par GPA à l’étranger sont finalement reconnues en France…Ce serait alors la porte ouverte à la marchandisation du corps humain, en l’occurrence celui des femmes parmi les plus pauvres et les plus fragiles.

Dans ce contexte, plusieurs centaines de milliers de nos compatriotes ont manifesté ce dimanche à Paris et à Bordeaux : une nouvelles fois, des jeunes, des parents, des grand-parents ont manifesté dans le calme mais avec détermination, pour défendre la famille comme cellule de base de notre société.

Rarement dans notre pays, une cause n’a mobilisé autant de monde, et aussi longtemps.

Je l’ai rappelé au Premier Ministre lors de la séance de questions au Gouvernement du 7 octobre :

« Cette manifestation c’est la voix des Françaises et des Français qui dénoncent l’engrenage implacable qui conduit, on le sait, de la Loi Taubira à la légalisation de la PMA pour convenance, puis à la reconnaissance de la GPA. Les Français n’oublient pas votre position en faveur des mères porteuses, quand vous déclariez il y a seulement quelques mois, je cite : « Contrairement à ce que disent ceux qui sont hostiles à la GPA, je crois que si celle-ci est maîtrisée, elle est acceptable et j’y suis donc favorable ».
Tous ces Français qui ont manifesté s’indigent ainsi que des sociétés étrangères puissent, en toute impunité, prospecter en France pour proposer le recours à des mères porteuses à l’étranger. Ils attendent que notre pays s’engage sur une voie claire et courageuse, en militant notamment pour l’abolition universelle de la GPA.
Alors que le projet de loi de finances pour 2015 s’attaque de nouveau à notre politique familiale en touchant de plein fouet les familles des classes moyennes et modestes, allez-vous monsieur le Premier Ministre revenir sur toutes les mesures anti-famille mises en œuvre par votre Gouvernement ? »

Pour voir la Vidéo, cliquez sur le lien ci-après :
Les familles prises pour cible XBreton interroge le Premier ministre 07.10.14 [1]