- Xavier BRETON, député de l'Ain - http://www.xavierbreton.fr -

En Meurthe-et-Moselle pour un hommage à Pierre GOUJON, Député de l’Ain mort pour la France

Elu Député de la 1ère circonscription de l’Ain en 1910, Pierre GOUJON est appelé au front dès le début de la première guerre mondiale. Avocat à la cour d’appel de Paris, Conseiller général radical de gauche du canton de Pont d’Ain puis Député, Pierre GOUJON rejoint la Lorraine avec le 223ème Régiment d’infanterie et le 25 août 1914, il est tué dans le bois de Méhoncourt.

Pierre GOUJON est mort à 38 ans, il fut le premier parlementaire tué au combat pendant la Grande guerre. 213 parlementaires ont été appelés sous les drapeaux en août 1914. 16 d’entre eux sont morts au combat ou en mission de défense nationale.

100 ans après sa disparition, avec mon collègue Jacques LAMBLIN, Député de Meurthe-et-Moselle et Thierry MERCIER, Maire de Méhoncourt, nous avons tenu à rendre hommage à mon prédécesseur. Entourés d’élus locaux, d’anciens combattants et de porte-drapeaux, nous avons participé à une cérémonie organisée à Méhoncourt sur le monument érigé à l’emplacement même où Pierre GOUJON est tombé.

Déposer une gerbe, me recueillir aujourd’hui pour honorer sa mémoire, sont des symboles simples mais forts de sens. C’est ainsi l’occasion de rappeler le sens du devoir et de l’engagement des élus et de faire vivre des valeurs essentielles : le patriotisme, la défense de la République française et de rappeler combien notre liberté est précieuse.

Xavier BRETON