- Xavier BRETON, député de l'Ain - http://www.xavierbreton.fr -

Consultation citoyenne sur les causes de l’Abstention…A votre avis, pourquoi cette abstention record ?

A votre avis, pourquoi cette abstention record lors des élections?
Une consultation citoyenne pour comprendre l’abstention et recueillir votre avis et vos propositions !

Comme Président de la mission d’information parlementaire visant à « identifier les ressorts de l’abstention et les mesures permettant de renforcer la participation électorale », je vous informe de la grande consultation citoyenne organisée sur ce sujet sur le site de l’Assemblée nationale.

Depuis plusieurs années l’abstention progresse de manière très inquiétante dans notre pays. Les dernières élections départementales et régionales ont été marquées par des taux de participation très bas (seulement 33 % au premier tour et 34 % au second tour).

Les travaux de la mission d’information devront permettre de déterminer les raisons conjoncturelles ayant conduit à ces taux d’abstention records. Ils porteront aussi plus largement sur les causes structurelles de l’augmentation de l’abstention en France et les réponses à leur apporter, s’agissant de l’organisation des scrutins comme des autres modalités permettant d’inciter à l’exercice du droit de vote.

Afin de coller au plus près des attentes des électeurs, une consultation est lancée durant tout le mois d’octobre. Elle doit permettre de consulter directement les Français sur les causes de l’abstention, de mieux connaître les motivations des abstentionnistes, et de faire émerger des réponses pour améliorer la participation électorale.

Pour participer à la consultation : https://assemblee-nationale.limequery.org/848176 [1]
Les résultats de vos contributions anonymes, seront rendus publics à l’issue de leur analyse, et permettront d’éclairer les réflexions de la mission.
Ils seront pris en compte pour déterminer les propositions qu’elle sera amenée à formuler d’ici à la fin de l’automne.

Bien à vous, Xavier BRETON
photo/image d'illustration ©Assemblée nationale